Le pape face à des catholiques américains divisés – Le Monde

Les apparences sont trompeuses. Avec sept candidats à l’élection présidentielle de 2016, issus de ses rangs, l’Eglise catholique n’a jamais été aussi bien représentée au plus haut niveau de la politique américaine. Six candidats républicains – dont deux convertis, venus du protestantisme et de l’hindouisme – et un démocrate sont sur les rangs.Au Congrès, où le pape est attendu, jeudi 24 septembre au matin, les 164 élus catholiques constituent la deuxième force religieuse derrière la majorité protestante et totalisent 30 % des sièges alors qu’ils ne composent que 21 % de la population américaine. Plus frappant encore, six des neuf juges de la Cour suprême américaine sont catholiques, les trois autres étant juifs. Enfin, le vice-président, Joe Biden, de même que le « speaker » républicain de la chambre des représentants, John Boehner, sont tous deux des fidèles de l’Eglise catholique.

Source: Le Monde